La France retrouve médusée le tragique, qui si souvent de façon différente a frappé notre pays dans son Histoire. Les 130 morts de Paris, les blessés innombrables, les Parisiens bouleversés nous rappellent que les mots ont un sens, et d’abord le mot « guerre ».

Le Président Hollande a déclaré la guerre au terrorisme islamique après l’attentat criminel contre la rédaction de Charly Hebdo et il a eu raison, la guerre c’est l’offensive et il faut s’interroger sur l’effet à moyen et long terme des frappes aériennes que nous menons en Syrie, en Irak, au Mali. Mais la guerre dans une société mondialisée, c’est aussi la protection de nos compatriotes. La France ne risque pas l’invasion. Les Français risquent d’une façon parfaitement aléatoire d’être des victimes.

Pis encore, c’est la cohésion Française qui pourrait être menacée si nous manquions de sang-froid. Ce que veulent les terroristes c’est bien frapper pour diviser, et monter les uns contre les autres les Français, différencier et bientôt opposer selon leurs origines.

Plus »

Gérard LONGUET
Ancien Ministre, Sénateur de la Meuse et Président des Républicains de la Meuse

Jérôme DUMONT
Conseiller Départemental de la Meuse et Secrétaire Départemental des Républicains de la Meuse,

vous prient de bien vouloir assister à
l’Assemblée Générale de la Fédération des Républicains de la Meuse

le samedi 17 octobre 2015 à 14h30 à la salle Couchot – Bar Le Duc
2 Rue des Romains


Réponse souhaitée : contact@gerard-longuet.fr ou au  03 29 79 47 24

Alors que se termine l’année scolaire, mettons à profit le temps de l’été pour réfléchir. Vacances pour les uns, travaux agricoles renforcés pour les autres, la Meuse va connaître pour quelques semaines un rythme différent.

Parlons politique nationale d’abord. Le Président et son Gouvernement ne donnent à notre pays aucune chance de réussir, en refusant les réformes évidentes qui permettraient à chacun de travailler plus et mieux, et de dépenser moins et mieux pour l’état. Pire même, on affaibli ce qui marche encore, la famille, le collège ou la vie communale, par exemple.

Certes il n’est pas responsable du terrorisme ou de la tragédie des migrants qui se noient en Méditerranée, mais rien dans son action ne laisse espérer une solution européenne crédible. Quant à la cause Grecque, elle divise le PS et bientôt le Gouvernement.

Plus »

 ALEXANDRE B. 24 ans – Verdun (55)

Si vous étiez… une région française

Si j’étais une région française, je serais la Lorraine, sans hésitation. Lorrain de naissance et de cœur, j’ai cette région chevillée au corps.
La Lorraine est une terre de France qui a beaucoup souffert ; je pense à la Première Guerre mondiale bien-sûr, mais également à la fermeture progressive des industries et des mines de charbon et d’acier dans cette région pourtant très active par le passé.
La Lorraine ce sont aussi de grands bonheurs, de belles spécialités et un immense savoir-faire. Je pense à notre mirabelle locale, à nos traditions, à la beauté de nos paysages et au dynamisme de grandes agglomérations telles que Metz ou Nancy.
Les Lorrains sont des gens fiers, toujours prêts à relever les défis qui se présentent à eux et ils acceptent, comme ils l’ont toujours fait, la fatalité et le cours des choses, car demain sera meilleur qu’aujourd’hui.
Plus »

Après avoir massivement augmenté les impôts qui pénalisent l’emploi et le pouvoir d’achat, François Hollande annonce la mise en place du « prélè­vement à la source » en 2018, démarche clientéliste en pleine année électorale 2017 pour annoncer des cadeaux fiscaux qui ne trompent personne. Sous couvert de simplification, elle risque, à la sauce socialiste, de coûter cher aux contribuables…

Plus »

2015-06-22_640

Le deuxième tour des élections municipales partielles de ce dimanche 21 juin représente une nouvelle grande victoire des Républicains et confirme les succès enregistrés depuis plusieurs semaines par notre formation, la seule à porter avec crédibilité les valeurs de l’alternance.

A Thionville, Asnières et Clichy, les listes des Républicains d’Anne Grommerch, Manuel Aeschlimann et Rémi Muzeau l’emportent largement et rejoignent ainsi la victoire au premier tour de Joëlle Ceccaldi-Raynaud à Puteaux.

Au nom des Républicains, j’adresse tout particulièrement mes félicitations à Rémi Muzeau qui conquiert Clichy-la-Garenne, dirigée par la gauche depuis plus d’un siècle. Avec cette victoire emblématique, plus aucune commune des Hauts-de-Seine n’est désormais plus dirigée par les socialistes.

Notre famille politique naissante a encore de nombreux combats à mener dans les mois à venir pour bâtir le projet d’alternance auquel nos concitoyens aspirent et que nous sommes les seuls à pouvoir incarner.

Du nouveau dans la blogosphère Meusienne, le site des Républicains de la Meuse remplace l’ancien site www.ump55.fr !