ALEXANDRE B. 24 ans – Verdun (55)

Si vous étiez… une région française

Si j’étais une région française, je serais la Lorraine, sans hésitation. Lorrain de naissance et de cœur, j’ai cette région chevillée au corps.
La Lorraine est une terre de France qui a beaucoup souffert ; je pense à la Première Guerre mondiale bien-sûr, mais également à la fermeture progressive des industries et des mines de charbon et d’acier dans cette région pourtant très active par le passé.
La Lorraine ce sont aussi de grands bonheurs, de belles spécialités et un immense savoir-faire. Je pense à notre mirabelle locale, à nos traditions, à la beauté de nos paysages et au dynamisme de grandes agglomérations telles que Metz ou Nancy.
Les Lorrains sont des gens fiers, toujours prêts à relever les défis qui se présentent à eux et ils acceptent, comme ils l’ont toujours fait, la fatalité et le cours des choses, car demain sera meilleur qu’aujourd’hui.
Plus »

Après avoir massivement augmenté les impôts qui pénalisent l’emploi et le pouvoir d’achat, François Hollande annonce la mise en place du « prélè­vement à la source » en 2018, démarche clientéliste en pleine année électorale 2017 pour annoncer des cadeaux fiscaux qui ne trompent personne. Sous couvert de simplification, elle risque, à la sauce socialiste, de coûter cher aux contribuables…

Plus »

2015-06-22_640

Le deuxième tour des élections municipales partielles de ce dimanche 21 juin représente une nouvelle grande victoire des Républicains et confirme les succès enregistrés depuis plusieurs semaines par notre formation, la seule à porter avec crédibilité les valeurs de l’alternance.

A Thionville, Asnières et Clichy, les listes des Républicains d’Anne Grommerch, Manuel Aeschlimann et Rémi Muzeau l’emportent largement et rejoignent ainsi la victoire au premier tour de Joëlle Ceccaldi-Raynaud à Puteaux.

Au nom des Républicains, j’adresse tout particulièrement mes félicitations à Rémi Muzeau qui conquiert Clichy-la-Garenne, dirigée par la gauche depuis plus d’un siècle. Avec cette victoire emblématique, plus aucune commune des Hauts-de-Seine n’est désormais plus dirigée par les socialistes.

Notre famille politique naissante a encore de nombreux combats à mener dans les mois à venir pour bâtir le projet d’alternance auquel nos concitoyens aspirent et que nous sommes les seuls à pouvoir incarner.

Du nouveau dans la blogosphère Meusienne, le site des Républicains de la Meuse remplace l’ancien site www.ump55.fr !