Alors que se termine l’année scolaire, mettons à profit le temps de l’été pour réfléchir. Vacances pour les uns, travaux agricoles renforcés pour les autres, la Meuse va connaître pour quelques semaines un rythme différent.

Parlons politique nationale d’abord. Le Président et son Gouvernement ne donnent à notre pays aucune chance de réussir, en refusant les réformes évidentes qui permettraient à chacun de travailler plus et mieux, et de dépenser moins et mieux pour l’état. Pire même, on affaibli ce qui marche encore, la famille, le collège ou la vie communale, par exemple.

Certes il n’est pas responsable du terrorisme ou de la tragédie des migrants qui se noient en Méditerranée, mais rien dans son action ne laisse espérer une solution européenne crédible. Quant à la cause Grecque, elle divise le PS et bientôt le Gouvernement.

Plus »